Terminologie typographique: Garalde

Dans la première partie de cette série, nous avons abordé les caractères humanistiques; aussi bien dans leur contexte historique que pour leurs caractéristiques visuelles, hier et aujourd’hui. On continue la chronologie en s’attardant un peu, le temps de se familiariser, sur certaines garaldes magnifiques.

Nous avons déjà vu que les caractères humanistes ont des racines calligraphiques très prononcées. Les garaldes, bien que partageant les mêmes influences, s’affranchissent plus radicalement de la simple imitation de l’écriture des lettrés et scribes italiens d’antan. Ce n’est qu’à partir de cette période que la typographie passe réellement la vitesse supérieure, en faisant ainsi l’une des phases les plus riches de son histoire.

garaldes

Portrait d’une garalde

Les garaldes font preuve d’un raffinement croissant du dessin, notamment dû à l’amélioration constante de l’habileté des graveurs de poinçons. En conséquence, le contraste plein/déliés est accentué et les formes s’en ressentent claires et affinées. On le remarque davantage sur les empattements: chez les garaldes, les empattements des ascendantes ont une forme pointue plus prononcées (figure 1.1).

Un autre changement d’envergure concerne l’axe, qui s’est redressé (figure 1.2) en position plus verticale. Il se peut que vous vous rappeliez notre vieil ami, le e bas de casse des caractères humanistiques et sa traverse oblique: chez les garaldes, nous assistons à l’adoption un tantinet soudaine d’une traverse horizontale (figure 1.3). J’ai passé quelques temps à essayer de comprendre pourquoi ce e avait dû muter si radicalement. Après avoir retourné les cieux ; et ma bibliothèque, je décidais de poser la question sur Typophile. Pour ne pas m’épandre davantage que de raison sur cette épique anecdote, je vous enjoins de lire le sujet ouvert sur la traverse du e. (Merci à Nick Shinn, David et les autres pour leurs précieux apports).

La première italique

Puisque nous sommes dans les changements radicaux, c’est également vers 1501 que nous observons le tout premier caractère italique. Ils furent d’abord conçus comme des caractères autonomes, non comme les pendants des romains, ceci afin de satisfaire les contraintes d’espace imposées par l’édition de livres de poches. La première italique fut, dès lors, conçue comme un caractère de labeur.

La contribution de Griffo aux caractères romains s’étend à l’harmonisation poussée entre capitales et bas de casse, notamment en gravant les capitales à peine moins hautes que les ascendantes de lettres telles que b et d, et en en réduisant subtilement la graisse.—A Short History of the Printed Word, Chappell et Bringhurst, page 92.

On pourrait catégoriser les garaldes en quatre sous-catégories, ainsi que le schéma ci-dessous le suggère, et en ventiler les membres de Francesco Griffo à William Caslon Ier. Contrairement aux caractères humanistiques, les garaldes eurent le vent en poupe durant plus de deux siècles et nombre d’entre elles sont encore des caractères de texte populaires.

old-style-chart-fr.gif

Noms des caractères en rouge, personnalités notables en-dessous.

Caractères garaldes
Et voici quelques garaldes de plus: Berling, Calisto, Goudy Old Style, Granjon, Janson, Palatino, Perpetua, Plantin, Sabon et Weiss, pour ne citer qu’elles.

humanist-vs-old-style-fr.gif

Alors comme ça, notre brève introduction aux garaldes vous a plu? Pour ceux d’entre vous désireux de mettre leurs connaissances à l’épreuve, devinez donc lequel de ces caractères est considéré comme une garalde:

Times New Roman, Baskerville, Concorde, ITC Cheltenham

Et pour les typomasochistes parmi vous (je crains que vous ne soyez en majorité), voici vos devoirs de garalde:

1. D’où vient le terme Garalde?
2. Qui commanda à Claude Garamond la gravure des Grecs du Roi?
3. La plupart des italiques contemporaines ne sont pas basées sur la première Aldine italique gravée par Griffo. Sur quoi sont-elles modelées?
4. Que signifie le terme «Axe humaniste»?
5. À cause d’un quiproquo, le caractère Janson est nommé d’après Nicolas Janson. D’après qui devrait-il être nommé?

Si vous connaissez les réponses, épanchez-vous donc dans les commentaires; si vous n’en savez rien, pas la peine de s’inquiéter: j’ai pensé qu’en posant ces questions, tout le monde pourrait participer, pour qu’ainsi nous puissions tous en retirer quelque chose.

Nous aborderons les réales dans la troisième partie. J’espère que, jusqu’ici, ça vous plaît. Commentaires et suggestions sont bienvenus, dans l’espace dédié ci-dessous.

Translated by Jean-Baptiste Levée


Tags:       

Discuss, Comment or trackback

Comments are closed.

previous post: FontBook

next post: Estudio de un caso de creación de fuentes: Joules

July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February Fonts January Fonts January Fonts November Fonts October Fonts September Fonts August Fonts July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February Fonts January Fonts december Fonts October Fonts September Fonts August Fonts July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February Fonts January Fonts December Fonts November Fonts October Fonts September Fonts August Fonts July Fonts May Fonts April Fonts March 2011 Fonts February 2011 Fonts January 2011 Fonts December 2010 Fonts November 2010 Fonts October 2010 Fonts September 2010 Fonts August Fonts July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February 2010 featured fonts December Fonts November Fonts October Fonts September Fonts August Fonts July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February Fonts January Fonts December Fonts November Fonts October Fonts September Fonts August Fonts July Fonts June Fonts May Fonts April Fonts March Fonts February Fonts January Fonts December Fonts November Fonts